jeudi 21 juin 2012

Efficacité énergétique et bâtiments verts : les cinq tendances en Suède

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70338.htm
La Suède est l'un des pays européens les plus ambitieux en matière de réduction des émissions de dioxyde de carbone. Conséquence : d'ici à 2020, toutes les nouvelles constructions devront être des bâtiments " passifs ". Voici cinq tendances développées par la Suède en matière d'efficacité énergétique.

1 - Les smart grids peuvent réduire la demande croissante en énergie

Lorsque le nouveau quartier de Djurgården à Stockholm sera construit, il s'agira du premier quartier au monde ayant inclus la technologie des smart grids dans le design urbain, donnant à ses résidents l'opportunité (sans précédent !) de contrôler leur consommation électrique. Entre autres choses, ils auront la possibilité de programmer l'utilisation d'un appareil électrique en fonction de la saturation du réseau, et ce afin d'en optimiser la capacité. Le réseau se fournira en énergie dans des proportions moindres, avec la possibilité de stocker le surplus. Ce qui signifie que les résidents, par ces nouvelles façons de consommer, contribueront à une demande plus stable et sans pic de consommation, réduisant les besoins en grandes unités de stockage.

2 - Des systèmes innovants combinant ventilation et chauffage

La société suédoise Rehact, pionnière en ce qui concerne les technologies environnementales, a développé un système pouvant réduire les besoins énergétiques extérieurs d'un bâtiment jusqu'à 85%. Ce système associe des technologies éprouvées, à l'instar des planchers chauffants ou des pompes à chaleur, avec les propriétés des échangeurs de chaleur. L'échangeur est placé à l'intérieur des murs et est connecté à un système de chaleur hydraulique. L'eau à basse température chauffe l'air entrant dans le système de ventilation en hiver, et le refroidit en été. Le système réutilise également l'eau chaude commandée et non utilisée par l'habitant en la réinjectant dans le système de plancher chauffant.

3 - Le retour des toitures végétalisées

Les toitures végétalisées n'ont rien de nouveau mais ont la propriété d'améliorer l'isolation des bâtiments. La tendance actuelle est à la redécouverte des bénéfices de cette technologie pour réduire la consommation énergétique, en plus de son aspect paysager. Autre avantage : les toitures végétalisées réduisent les besoins en systèmes d'évacuation des eaux de pluie et en traitement des polluants.

4 - Des maisons passives en bois

Växjö, nommée il y a quelques années par la BBC " la ville la plus verte d'Europe", investit massivement dans les maisons " passives " en bois pouvant compter jusqu'à huit étages. Le bois a de bonnes propriétés thermiques, réduisant les besoins en apport supplémentaire d'isolation. Le bois est également un puits à carbone au cours de son cycle de vie. Mid Sweden University (Mittuniversitetet) a récemment montré qu'un bâtiment en bois " absorbait " environ 150 tonnes de dioxyde de carbone en 100 ans tandis qu'un bâtiment en béton en émettait 96 tonnes sur la même période.

5 - La revente de sa production d'énergie solaire

Récemment Vattenfall a commencé à vendre des panneaux solaires et à racheter le surplus de la production d'énergie solaire du réseau en provenance des utilisateurs.


Source ; Article paru le 30 mai 2012 dans Miljö Aktuellt - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/cCFl4
Rédacteur : Alexandra Horsin - alexandra.horsin@diplomatie.gouv.fr/sciences@ambafrance-se.org
Origine : BE Suède numéro 31 (20/06/2012) - Ambassade de France en Suède / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70338.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire