mercredi 23 janvier 2013

ShareKey permet de prêter ses clés en un SMS


Sharekey

L'application permet à un utilisateur de générer des clés sur mobile via un QR code, et de décider le nombre de personnes qui pourront en bénéficier, mais aussi la durée de ces droits. Le code est partageable en un mail ou message texte.
Déverrouiller à distance une porte, via Wi-Fi ou Bluetooth. Proposer des systèmes de clés d'hôtels embarquées dans son mobile et fonctionnant en NFC. C'est ce que proposent déjà des acteurs comme Apigy, avec son Lockitron, ou, à Stockholm, le Clarion Hotel, avec Assa Abloy. Selon le le département SIT (Secure Information Technology) du Fraunhofer, pour en faciliter la diffusion et en faire un produit peut être aussi utilisé que les clés traditionnelles, il faut en simplifier la diffusion. Comment ? En les enfermant dans un QR Code, qui peut être envoyé via des canaux comme le mail ou le SMS, et de les programmer sur des durées modulables. Leur système, baptisé ShareKey, pourrait ainsi permettre à l'occupant d'un logement d'envoyer pour une mâtinée sa clé à son concierge, pour qu'il puisse entrer dans son appartement. L’utilisateur est tenu, dans un premier temps de s’enregistrer sur le serveur central de Sharekey via une application Android dédiée.

Un utilisateur responsable des droits d'accès

En retour, il reçoit un code d’activation. Le serveur définit les droits d’accès. L’enregistrement effectué, sont générées plusieurs clés électroniques, dites Smart Tokens, attachées à la personne de l’utilisateur. L’attrait des clés réside dans la possibilité pour ce dernier d’allouer à des tierces personnes des clés, aux temps et fréquences d’accès limités. C'est lui qui gère la durée, le nombre de personnes qui peuvent y accéder... Chaque personne qui reçoit la clé sous forme de QR Code n'a plus alors qu'à la passer devant la porte dédiée, afin de l'ouvrir. Ce, dans le temps imparti s'il est limité. Selon Alexandra Dmitrienko, chercheuse pour le SIT, le Fraunhofer garantit la sécurité de son service par la multiplicité des protocoles et supports de sécurité.

Miser sur la sécurité des protocoles

"La communication entre le mobile et le serveur central est protégé par des protocoles de sécurité spéciaux", explique t'elle à L'Atelier. Et d'ajouter : "Mais même si cette communication est piratée, les pirates ne pourront accéder à la clé électronique. L’ouverture de la porte étant conditionnée par à la fois, les informations contenues dans les clés, mais aussi dans l’application même". Les applications sont nombreuses (hôtels, voitures, consignes, et domicile, garages ou accès particulier, électricien, technicien de surface, parents, auquel cas le propriétaire joue le rôle du serveur central et dispense de son application les accès). Le Fraunhofer envisage d’étendre ce système aux smart cards. ShareKey sera présentée à l'occasion du CeBIT, qui se tiendra à Hanovre du 5 au 9 mars.

Source : L'Atelier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire