mercredi 24 mars 2010

« Isis » : Nouvelle étape pour la chirurgie mini-invasive

À la suite du succès du projet collaboratif de R&D « Anubis », le projet « Isis », co-labellisé par les pôles EuroBioMed et Alsace BioValley, vise le développement d’une solution innovante de chirurgie laparoscopique par incision unique au niveau de l’ombilic.
Développer une gamme d’outils « mécaniques et robotiques flexibles permettant d’introduire tous les instruments opératoires par la seule incision ombilicale » est le pari du projet « Isis ». Comme le projet ANUBIS, labellisé en 2005 par le pôle compétitivité Alsace BioValley, qui lui a ouvert la voie, « Isis » considère l’ombilic comme un « accès naturel potentiellement exploitable » pour la chirurgie mini-invasive.

Des résultats attendus pour fin 2012

L’idée est d’introduire les instruments nécessaires à une intervention chirurgicale, dont une caméra, par cet orifice naturel. En théorie, cette technique permet de réduire les risques liés aux suites opératoires et de dissimuler les cicatrices sous les plis du nombril. « Isis est la nouvelle étape qui allie la haute technicité et le caractère mini-invasif de la chirurgie, fruit d’un partenariat public-privé comme sait le faire l’IRCAD depuis sa création » souligne le Professeur Jacques Marescaux, Président de l’IRCAD.
Co-labellisé en 2009 par les pôles de compétitivité EuroBiomed, dédié à la santé, et Alsace BioValley, dédié aux innovations thérapeutiques, ce projet est piloté par l’IRCAD (Institut de Recherche Contre les Cancers de l’Appareil Digestif) à Strasbourg et associe les sociétés Karl Storz et Protomed ainsi que le Laboratoire des Sciences de l’Image, de l’Informatique et de la Télédétection de l’Université de Strasbourg. D’un montant global de 2,9 M€, il a reçu des financements du FUI, des régions Alsace et PACA, de la Communauté Urbaine de Strasbourg, du FEDER et de Marseille Provence Métropole. Les premiers résultats sont attendus pour la fin de 2012.

Source: Le journal de l'innovation

1 commentaire: